Conférence régionale des ministres océaniens de l’Énergie et des Transports 2017 : ouverture officielle

Solomone Fifita

Solomone Fifita

Directeur adjoint (énergie), Division développement économique

La Conférence régionale des ministres océaniens de l’Énergie et des Transports constitue un lieu d’échange où différents acteurs poursuivant des objectifs communs en matière d’énergie et de transports durables se rassemblent pour débattre et s’engager en faveur de l’élaboration de stratégies durables et efficaces, à court et long terme, visant à pérenniser et à développer les secteurs de l’énergie et des transports dans les États et Territoires insulaires océaniens. Ce type de tribune contribue également à l’échange de connaissances et de bonnes pratiques à l’échelle de la région et entre les pays, et favorise l’engagement des États et Territoires océaniens au regard d’accords internationaux tels que l’Accord de Paris, tout en permettant de renforcer la résilience aux phénomènes extrêmes et au changement climatique dans la région.

Le Centre océanien pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (PCREEE), inauguré à l’occasion de la Conférence ministérielle de cette année, est le fruit d’une volonté commune de développer, dans le Pacifique, des services abordables et efficients dans les secteurs de l’énergie et des transports, volonté qui s’est manifestée après le succès de la Conférence régionale des ministres océaniens de l’Énergie et des Transports tenue en 2014. Il offrira aux parties intéressées un cadre de collaboration pluridisciplinaire très précieux.

Le PCREEE a pour objectif de permettre aux États et Territoires insulaires océaniens d’améliorer l’accès à des services d’énergie modernes, abordables et fiables, et d’assurer la sécurité énergétique dans le Pacifique. Il est en outre destiné à aider les pays de la région à atténuer les externalités négatives des énergies, et à promouvoir les investissements en faveur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, ainsi que le développement de marchés et d’entreprises dans ces domaines. En offrant aux acteurs régionaux du secteur de l’énergie un lieu d’échange pour travailler ensemble, avec en point de mire la sécurité énergétique en Océanie, le PCREEE vient réaffirmer l’engagement au regard de la Déclaration de Suva et de l’Accord de Paris. Aussi forme-t-il une combinaison originale des initiatives et des compétences aux échelons régional et international. Sa conception repose sur un réseau de partenariats infra- et extrarégionaux, qui en font un véritable pôle de connaissances et de compétences techniques sur les questions liées à l’exécution de projets en faveur des énergies renouvelables. Le PCREEE jouera également un rôle catalyseur dans le développement de partenariats novateurs avec le secteur privé.

Les investissements dans les énergies renouvelables sont essentiels pour assurer la sécurité énergétique et le développement des énergies renouvelables en Océanie. Les investissements nationaux et internationaux en faveur de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables restent cependant insuffisants pour assurer la sécurité énergétique dans le Pacifique. Pour concrétiser cet objectif, le secteur privé doit s’engager plus résolument et apporter des financements. Les partenariats public-privé (PPP) dans le secteur de l’énergie supposent une collaboration avec les producteurs, les consommateurs et le marché. Les PPP offrent aux acteurs privés la possibilité de se lancer dans des projets en faveur des énergies renouvelables, notamment par le biais de financements et de moyens humains ou techniques. Ils permettent de surmonter les obstacles techniques et politiques, de renforcer le secteur énergétique et de cerner les principales lacunes et possibilités d’action en ce qui concerne la création et l’application de technologies, pratiques et politiques énergétiques favorisant la résilience climatique.

Liens utiles :
Site Web du PCREEE
Troisième Conférence régionale des ministres océaniens de l’Énergie et des Transports, 24 – 28 avril 2017
Site Web de la Division développement économique de la CPS